© 2023 by Soft Aesthetics. Proudly created with Wix.com

  • w-facebook
  • Twitter Clean

L’ALIMENTATION SANS GLUTEN

 

 

 

  QU’EST-CE QUE LE GLUTEN ?

 

 

  • C’est une protéine contenue dans certaines céréales : le blé (en tête), l’orge, et le seigle. Elle se décompose en fait en 2 sous protéines : la GLIADINE et la GLUTÉINE.

 

  • C’est la GLIADINE qui donne les propriétés d’élasticité et de viscosité à la farine. Donc , plus elle est élastique et visqueuse et plus elle est recherchée par l’industrie agro-alimentaire (car plus elle est élastique et moins il en faut pour produire la même quantité de farine). C’est le cas notamment du BLÉ.

 

 

 

 

  OÙ TROUVE-T-ON DU GLUTEN ?

 

  • Dans les céréales en majeur partie, et surtout dans le BLÉ. Ses propriétés liantes étant très intéressantes pour l'industrie agro-alimentaire, vous trouvez du gluten dans :

 

   - Le pain (blanc, complet, baguette, biscotte, pain de mie…)

   - Les viennoiseries

   - Les pâtisseries

   - Les crêpes, gaufres, tartes

   - Croque-monsieur, hamburgers, quiches, pâtes, couscous

   - Plats industriels préparés avec de la panure, soufflés, petits fours, choux…

 

  • Vous trouverez aussi du GLUTEN CACHÉ dans :

 

   - Les bouillons, les aromates, les sauces industrielles

   - Le chocolat

   - Les yaourts aromatisés, les glaces

   - Les saucisses, les boulettes

   - Les pommes dauphines

 

 

  POURQUOI PRÉCONISER L’ARRÊT DU GLUTEN ?

 

  • Les manipulations génétiques de l’ancien blé (l’épeautre) l’ont rendu plus élastique et avec un pouvoir gonflant plus important.

 

  • Que la farine soit blanche ou complète, le blé moderne reste du blé moderne et provoque les même désagréments sur votre santé.

 

  • Donc que se passe-t-il dans l’organisme lorsque l’on ingère du gluten ?

 

 

  1ER IMPACT : SUR LE CERVEAU

 

  • Lorsque le gluten arrive dans votre estomac, il entre en contact avec une enzyme : LA PEPSINE + de L'ACIDE HYDROCHLORIDRIQUE qui sont censés le dégrader. Mais elles n’y parviennent pas correctement en raison des modifications génétiques.

 

  • Le gluten est donc transformé en molécules qui vont traverser la barrière sang-cerveau et se lier au récepteur de la morphine, donc des opiacés.

 

  • Le gluten va donc petit à petit parasiter le fonctionnement du système nerveux central.

 

Le gluten entraîne donc:

   - Un ralentissement dans la communication nerveuse

   - Un effet addictif

   - Une modification de votre équilibre psychique.

 

  • Selon les personnes, cela peut se traduire par :

   - De l’énervement mal contenu

   - De l’irritabilité

   - Des troubles de la concentration, de la mémoire

   - Des troubles de l’équilibre ou de la coordination des gestes

   - Des troubles du sommeil

   - Une hypersensibilité émotive

   - L’altération des 5 sens

 

 

  • De nombreuses études scientifiques ont été menées à ce sujet : le résultat est que lorsque les personnes atteintes de ces troubles baissent radicalement, voire arrêtent totalement la consommation de gluten, ces troubles disparaissent.

 

  • Le moral est + équilibré

  • Les symptômes dépressifs disparaissent

  • Certaines dépressions s’améliorent nettement

  • Les personnes communiquent plus facilement

  • Les idées sont plus claires

 

  • Même constat chez les enfants et les bébés(troubles digestifs, troubles du sommeil, du sommeil et de l'attention) ce qui écarte un quelconque effet placébo.

 

 

 

  AUTRE EFFET : STIMULATEUR ARTIFICIEL D’APPÉTIT

 

  • Le gluten, et le blé en particulier, est un puissant stimulateur d'appétit, accompagné de son effet addictif. Cette réaction diminue après l’administration d’un anti-narcotique(test réalisé par des neuro-scientifiques)

 

  • Donc, en arrêtant le gluten, vous constaterez :

   - La disparition des fringales

   - Une diminution de l’apport calorique

   - Une perte de poids

 

 

 

  2ème IMPACT : SUR L’INTESTIN

 

  • La GLIADINE déclenche la libération d’une autre protéine dont l’effet est de relâcher les jonctions serrées de l’intestin, provoquant sont hyper-perméabilité (fuite de protéines indésirables et de toxines dans la circulation sanguine.)

 

  • La GLIADINE est donc libre d’aller se fixer sur les fibres nerveuses de n’importe quel système organique et détraquer son fonctionnement.

 

En arrêtant le gluten :

   - Vous aidez vos intestins à se régénérer

   - Vous soulagez votre système immunitaire (disparition de certaines allergies et la plupart des maladies inflammatoires

   - Vous permettez à vos neurotransmetteurs de secréter correctement la sérotonine (lâcher-prise, stabilité émotionnelle…)

 

 

 

  ÊTES-VOUS INTOLÉRANT ?

 

  • La forme visible de l’intolérance aigüe est la MALADIE COELIAQUE (ingestion = diarrhées fulgurantes et crampes abdominales). Mais peuvent aussi être considérées comme des formes moins graves : « COELIAQUE ALLÉGÉE » :

 

   - Le reflux gastro-oesophagien

   - Le syndrome de l’intestin irritable

 

 

  • La GLIADINE déstabilisant le fonctionnement organique, d'autres maladies peuvent être des conséquences d’une consommation régulière de gluten, tout comme elles peuvent régresser avec l’arrêt du gluten :

 

   - Troubles pulmonaires : asthme, allergies respiratoires

   - Troubles digestifs : flatulences, ballonnements, constipation/diarrhées, parasitose intestinale

   - Infections urinaires chroniques

   - Troubles gynécologiques (fibromes, kystes, endométriose)

   - Dermatoses : acné, psoriasis, eczéma, vitiligo, syndrome de Behçet)

   - Obésité, troubles de l’humeur, roubles psychiatriques, autisme

   - Troubles de la thyroïde

 

 

 

  COMMENT ARRÊTER INTELLIGEMMENT LE GLUTEN ?

 

  • L’arrêt radical risque de provoquer un syndrome de manque et de la frustration. Je vous conseille alors un arrêt progressif.

 

  • Faites la liste de tous les produits que vous consommez et qui contiennent du gluten, puis répartissez cette liste en 3 colonnes:

 

   * Courants/rituels (ex : les croissants du dimanche matin)

 

   * Occasionnels

 

   * Ceux dont vous pouvez vous passer

 

   Et ensuite:

   - Ceux dont vous pouvez vous passer : passez-vous en !

 

   - Les produits occasionnels :

  • Soit les remplacer par du ss gluten

  • Soit diminuer la fréquence/la quantité

 

   - Les produits courants :

  • Diminution drastique de la fréquence  ET de la quantité

  • Introduction en parallèle  de produits sans gluten

 

 

  PAR QUOI REMPLACER LE GLUTEN ?

 

  • LE PAIN 

   - Pain sans gluten

   - Pain maison (recettes sur internet, FB)

 

  • LES PÂTES

   - Pâtes sans gluten : supermarché rayon normal, mag bio

 

  • LES PÂTES À TARTE : pâtes sans gluten

 

  • PETITS GÂTEAUX

   - Sans gluten : Commerce ou magasin bio

   - Remplacer farine blé par Maïzena : recettes sur internet

 

  • SAUCES / SOUPES

   - Faites maison : Maïzena

 

 

  CONCLUSION – ASTUCES

 

  • Moins vous consommez de gluten, moins vous êtes attiré par les produits qui en contiennent.

 

  • En diminuant sa consommation, (aidez-vous par un drainage pendant 3 semaines).

 

  • Ainsi, lorsque vous ferez un écart, votre système digestif se monopolisera pour évacuer cette substance indésirable, comme s’il s’agissait d’un poison.

 

  • Attendez-vous à subir des crampes et des diarrhées pendant 24h.

 

  • Considérez cette modification non comme une révolution ni comme une contrainte, mais comme l'occasion de découvrir de nouvelles saveurs, de nouvelles recettes, l'occasion de revisiter des plats traditionnels tout en prenant soin de votre santé et de celle de vos enfants.

 

  • Privilégiez les légumineuses, les pommes de terre, le riz sauvage, le maïs, le quinoa, le sarrasin.

 

 

  LE PIÈGE À ÉVITER :

 

  • Les céréales qui remplacent le blé ont un Indice Glycémique élevé.

 

  • Donc le problème qui se pose est le suivant :

   - D’un côté vous vous débarrassez d’un poison

   - D’un autre côté vous augmentez votre glycémie

 

  LA SOLUTION :

  • Compensez dans vos plats par des légumes et des protéines (combinaisons alimentaires)

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now