© 2023 by Soft Aesthetics. Proudly created with Wix.com

  • w-facebook
  • Twitter Clean

 

Les bienfaits de l’argent colloïdal

 

 

 L’argent colloïdal fut largement prescrit par les médecins jusqu’au début des années 1940.

Mais avec l’apparition des antibiotiques de synthèse et l’enjeu financier que cela représente pour les laboratoires, l’argent colloïdal et ses nombreuses vertus ont été bien vite oubliés.

 

 Or, l’OMS reconnaît aujourd’hui que la résistance croissante des microbes aux antibiotiques est une menace planétaire.

 

 Pour information, la France est le pays d’Europe qui prescrit le plus d’antibiotiques…et c’est aussi en France que l’on compte le plus grand nombre de bactéries résistantes à ces derniers…

 

 Certains chercheurs, « au hasard » de leurs études, ont redécouvert l’argent colloïdal. Et encore d’autres scientifiques  tels que Dr Harry Margraf (Washington University, St Louis) et Dr Robert Becker (Syracuse University, New York) déclarent qu’ « aucun organisme pathogène n’a réussi à acquérir une immunité contre lui » ou encore que « l’argent tue même les souches résistantes aux antibiotiques et stimule la cicatrisation des plaies. »

 

 Enfin, grâce aux travaux du Dr Henri Crooks, il a été scientifiquement prouvé que la majorité des antibiotiques de synthèse ne tue qu’une partie des agents causant des pathologies alors que l’argent colloïdal élimine plus de 650 espèces de microbes, virus, bactéries, parasites, moisissure, champignons et mycoplasmes…dont certains en moins d’une minute !

 

De plus, préparé et administré correctement, il offre les avantages suivants :

  • non toxique

  • n’engendre aucun effet secondaire connu

  • n’interagit pas avec d’autres médicaments de synthèse

  • peut être pris en parallèle d’autres traitements antibiotiques ou anti-inflammatoires

  • n’interfère pas dans les traitements de phytothérapie ou d’homéopathie

  • aide efficacement à évacuer le mercure présent dans l’organisme

 

 

 

  * Ses utilisations médicales à travers l’Histoire  *

 

 L’argent, en tant que métal bactéricide et germinicide, est utilisé depuis l’Antiquité (Hippocrate cicatrisait les blessures ulcérées à l’aide de poudre ultra fine d’argent.)

 Quant aux Perses et aux Romains, ils employaient des récipients en argent afin de conserver la fraîcheur de leurs liquides ou nourriture ou bien s’en servaient dans la fabrication d’ustensiles de cuisine. Leur utilisation quotidienne leur permettait ainsi d’ingérer d’infimes particules d’argent capables de stimuler leur système immunitaire.

 

 Beaucoup plus récemment, dans la seconde moitié du 20ème siècle, les pharmaciens plaçaient une feuille d’argent dans le fond du pot destiné à recevoir la préparation de l’onguent ou de la potion.

 

 

  *  La fabrication de l’argent colloïdal  *

 

 Les colloïdes sont des particules d’une finesse extrême. Ainsi, elles ne se déposent pas dans les tissus et restent en suspension pour une disponibilité immédiate aux cellules. Notons au passage que nos liquides vitaux, tels le sang et la lymphe, sont eux-mêmes de nature colloïdale.

 

 Quant au mode de fabrication, il a beaucoup évolué au fil des avancées scientifiques.

 

 De nos jours, c’est la méthode électrique qui est employée, appelée aussi électrocolloïdale. Des électrodes en argent sont donc plongées dans un récipient contenant de l’eau déminéralisée et distillée. Un courant électrique est ensuite envoyé dans l’eau à travers ces électrodes.

 

 Il existe des systèmes plus ou moins sophistiqués, donc plus ou moins onéreux, pour fabriquer de l'argent colloïdal qui sera alors de plus ou moins bonne qualité.

 

 Certains fabricants, encore trop rares malheureusement, ajoutent une dimension énergétique à leur produit en dynamisant l’eau. En effet, dynamiser une eau consiste à lui donner des propriétés vitales, c’est-à-dire à l’enrichir en énergie. Le produit soutient alors non seulement votre corps physique, mais également votre corps énergétique. La dynamisation de l’eau accélère donc votre rétablissement tout en vous renforçant sur du long terme.

 

 

  *  Comment reconnaître un produit de bonne qualité ?  *

  • Son absence de couleur : les meilleurs produits sont parfaitement incolores.

  • Son goût : vous devez sentir un arrière goût de métal

  • Son conditionnement : dans des bouteilles en verre bleu cobalt ou en plastique chirurgical opaque afin de conserver le produit à l’abri de la lumière.

 

  *  Quelle concentration choisir ?  *

 

 De nombreux tests cliniques ont démontré que l’argent colloïdal en 15ppm (parties par millions) est le maximum que nous devrions utiliser.

 

 En effet, l’efficacité du produit ne réside pas dans le nombre de particules, mais dans leur taille ! Or, leur taille dépend du matériel utilisé par le fabricant…

 

 Vous trouverez sur le net et en boutique diététique un grand choix d’argent colloïdal. Il n’est donc pas évident de s’y retrouver. Quant au prix, il n’est pas forcément révélateur : il existe d’excellents produits très abordables, et d’autres de moindre qualité à des prix beaucoup plus élevés.

 

 En tant que naturopathe, je mets un point d’honneur à tester les produits que je conseille à mes patients. Pour cela, je suis assistée de laboratoires indépendants et d’énergéticiens compétents, tous effectuant les tests plusieurs fois et en double aveugle.

 

 Si vous souhaitez des conseils avant l’achat de votre argent colloïdal, n’hésitez pas à me contacter.

 

 

 *  Comment utiliser l’argent colloïdal ?  *

 

 Tout d’abord, précisons que l’EFSA (l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments) ne s’est pas prononcée sur ce type de compléments, faute de données suffisantes. L’usage interne de l’argent colloïdal est donc interdit en France.

 

 Si vous souhaitez tout de même utiliser l’argent colloïdal par voie interne, veuillez alors respecter la posologie suivante :

 

 Adultes 

  • en cure d’attaque : 2 c. à soupe matin, midi et soir en dehors des repas

  • en cure d’entretien : 1 c. à soupe matin, midi et soir en dehors des repas

 

 Enfants entre 5 ans et 11 ans 

  • en cure d’attaque : 1 c. à soupe matin et soir en dehors des repas

  • en cure d’entretien : 1 c. à café matin et soir en dehors des repas

 

 Enfants de moins de 5 ans

  • en cure d’attaque : 1c. à café matin, midi et soir en dehors des repas

  • en cure d’entretien : 1 c. à café par jour en dehors des repas

 * Faites une cure de 3 semaines, puis observez une pause d’une semaine.

 * Si besoin, renouvelez une cure de 3 semaines.

 

 * Gardez le produit en bouche pendant environ 3 minutes pour une absorption sublinguale

 

 * Conservez vos bouteilles à l’abri de la lumière et à température ambiante (attention aux excès de chaleur et au réfrigérateur)

 

 

  *  Sur quelles pathologies l’argent colloïdal agit-il ?  *

 

Voici une liste non exhaustive :

 

Abcès
Acné
Allergies
Amygdales
Angines
Antibiotique large spectre
Aphtes
Arthrite
Asthme


Bactéricide puissant
Blessures infectées (en int. Et ext.)
Bronchite
Brûlures


Cancer
Candida Albicans
Cellulite
Champignons
Choléra
Cicatrisation : accélère
Colite
Conjonctivite
Coupures
Coups de soleil
Maladie de Crohn

Dépression
Dermatites
Désinfectant
Désintoxication intestinale
Diarrhée
Diverticules
Diphtérie
Dysenterie


Eau : assainit
Eczéma
Empoisonnement du Sang
Engelures

Endométriose
Érythème


Fatigue Chronique
Fibromyalgie
Furoncle


Gale
Gangrène
Glande thyroïde
Gastrites
Gelures
Gerçures
Gingivites
Grippe


Hépatite C
Herpès Labial
Hidrosadénite

Hypertrophie de la prostate


Immuno-stimulant puissant
Impétigo
Indigestion
Infection cuticulaire
Infection de la Bouche
Infection de l’Estomac
Infection Fongiques
Infection des poumons, cutanée
Infection Urinaire
Inflammation


Kystes


Levures

Léthargie physique et mentale
Lupus
Maladie de Lyme
Lymphangite


Malaria
Méningite
Moisissures
M.T.S.
Mycoses


Otites


Pancréatite
Parovirus du chien
Pellicules
Pied d’athlète
Pharyngites
Piqûres d’Insectes
Plaies ouvertes
Pleurésie
Pneumonie
Prostatite
Psoriasis
Pseudomonas aeruginosa

Remontées acides
Rhumatisme
Rhume
Rosacée


Saignements
Salmonella Typhi
Scarlatine
Sclérose en Plaques
Sinusite
Streptocoques

Stress, irritabilité, troubles de l’humeur
Stérilisation


Teigne
Toxémie
Trachome

Transit irrégulier (constipation et/ou selles molles)

Troubles du sommeil, de la concentration, de la mémoire, de la digestion
Tuberculose


Ulcère de l’estomac


Vaginites
Verrues
Virus d’Epstein Barr

Zona

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now